Le ministère de la Santé et des Services sociaux a publié en 2019 les toutes premières lignes directrices du gouvernement fédéral sur l’activité physique destinées aux personnes âgées, afin d’aider les Françaises  à comprendre les types et les quantités d’activité physique qui présentent des avantages importants pour la santé. L’activité physique est toute forme d’exercice ou de mouvement du corps qui utilise de l’énergie. Certaines de vos activités de la vie quotidienne – effectuer des tâches ménagères actives à la maison, travailler dans la cour, promener le chien – en sont des exemples.

Cette deuxième édition des Directives sur l’activité physique pour les Françaises  fournit des directives scientifiques pour aider les personnes âgées de 3 ans et plus à améliorer leur santé en participant à une activité physique régulière. Il reflète la quantité considérable de nouvelles connaissances acquises depuis la publication des premières lignes directrices sur l’activité physique destinées aux Françaises . Cette édition des directives traite des avantages prouvés de l’activité physique et décrit les quantités et les types d’activité physique recommandés pour différents âges et populations. Par exemple, les nouveaux aspects incluent des discussions sur:

Des avantages supplémentaires pour la santé liés à la santé du cerveau, à des cancers supplémentaires et aux blessures liées aux chutes;
Avantages immédiats et à long terme sur la façon dont les gens se sentent, fonctionnent et dorment;
Avantages supplémentaires pour les adultes plus âgés et les personnes souffrant de maladies chroniques supplémentaires;
Risques de comportement sédentaire et leur relation avec l’activité physique;
Orientation pour les enfants d’âge préscolaire (âgés de 3 à 5 ans);
Élimination de l’exigence d’activité physique des adultes dans des périodes d’au moins 10 minutes; et
Stratégies testées pouvant être utilisées pour rendre la population plus active.
Promouvoir l’activité physique dans votre communauté: La campagne Forma plus a été développée pour partager les principales recommandations des Directives d’activité physique avec le public. Utilisez les outils et le matériel de la campagne ….. pour faire passer le message. En savoir plus sur la campagne ……..

PRINCIPALES DIRECTIVES

Enfants d’âge préscolaire
Les enfants d’âge préscolaire (âgés de 3 à 5 ans) devraient être physiquement actifs toute la journée pour améliorer leur croissance et leur développement.
Les personnes qui s’occupent d’adultes d’enfants d’âge préscolaire devraient encourager les jeux actifs incluant une variété de types d’activités.
Enfants et adolescents
Il est important de fournir aux jeunes des opportunités et des encouragements à participer à des activités physiques adaptées à leur âge, agréables et variées.
Les enfants et les adolescents âgés de 6 à 17 ans devraient faire 60 minutes (1 heure) ou plus d’activité physique quotidienne modérée à vigoureuse:
Aérobic: la plupart des 60 minutes ou plus par jour doivent être des activités physiques aérobiques d’intensité modérée ou vigoureuse et doivent inclure une activité physique d’intensité vigoureuse au moins 3 jours par semaine.
Renforcement musculaire: dans le cadre de leurs activités physiques quotidiennes pendant au moins 60 minutes, les enfants et les adolescents doivent inclure une activité physique de renforcement musculaire minimum 3 jours par semaine.
Renforcement des os: Les enfants et les adolescents doivent faire au moins trois jours d’activité physique durant les 60 minutes d’activité physique quotidienne ou plus.

Adultes

Les adultes devraient bouger plus et s’asseoir moins tout au long de la journée. Une activité physique vaut mieux que rien. Les adultes qui s’assoient moins et pratiquent une activité physique modérée à vigoureuse ont des effets bénéfiques sur leur santé.
Pour des bienfaits substantiels sur la santé, les adultes doivent faire au moins 150 minutes (2 heures et 30 minutes) à 300 minutes (5 heures) par semaine d’intensité modérée, ou 75 minutes (1 heure et 15 minutes) à 150 minutes (2 heures et plus). 30 minutes) une semaine d’activité physique aérobique d’intensité élevée ou une combinaison équivalente d’activités aérobiques d’intensité modérée et élevée. De préférence, l’activité aérobique doit être répartie sur toute la semaine.
Une activité physique allant au-delà de 300 minutes (5 heures) d’activité physique d’intensité modérée par semaine est bénéfique pour la santé.
Les adultes doivent également pratiquer des activités de renforcement musculaire d’intensité modérée ou supérieure, impliquant tous les principaux groupes musculaires deux ou plusieurs jours par semaine, car ces activités offrent des avantages supplémentaires pour la santé.

Les aînés

Les directives clés pour les adultes s’appliquent également aux personnes âgées. De plus, les directives clés suivantes s’adressent aux personnes âgées:

Dans le cadre de leur activité physique hebdomadaire, les personnes âgées doivent pratiquer une activité physique à plusieurs composantes, comprenant un entraînement à l’équilibre, ainsi que des activités aérobiques et de renforcement musculaire.
Les adultes plus âgés devraient déterminer leur niveau d’effort pour l’activité physique par rapport à leur forme physique.
Les personnes âgées atteintes de maladies chroniques devraient comprendre si et comment leurs conditions affectent leur capacité à faire de l’activité physique régulièrement en toute sécurité.
Lorsque des adultes plus âgés ne peuvent pas faire 150 minutes d’activité aérobique d’intensité modérée par semaine à cause de problèmes de santé chroniques, ils doivent être aussi actifs que leur permettent leurs capacités et leurs conditions.

Femmes pendant la grossesse et le post-partum

Les femmes doivent faire au moins 150 minutes (2 heures et 30 minutes) d’activité aérobique d’intensité modérée par semaine pendant la grossesse et la période post-partum. De préférence, l’activité aérobique doit être répartie sur toute la semaine.
Les femmes qui ont habituellement une activité aérobique d’intensité vigoureuse ou qui étaient physiquement actives avant la grossesse peuvent poursuivre ces activités pendant la grossesse et la période post-partum.
Les femmes enceintes devraient être prises en charge par un prestataire de soins de santé capable de suivre l’évolution de la grossesse. Les femmes enceintes peuvent consulter leur fournisseur de soins de santé pour savoir si ou comment ajuster leur activité physique pendant la grossesse et après la naissance du bébé.

Adultes souffrant de maladies chroniques et adultes handicapés

Les adultes souffrant de maladies chroniques ou ayant une incapacité qui sont capables devraient faire au moins 150 minutes (2 heures et 30 minutes) à 300 minutes (5 heures) par semaine d’intensité d’intensité modérée, ou 75 minutes (1 heure et 15 minutes) à 150 minutes. minutes (2 heures et 30 minutes) par semaine d’activité physique aérobie à intensité élevée ou une combinaison équivalente d’activités aérobiques à intensité modérée et élevée. De préférence, l’activité aérobique doit être répartie sur toute la semaine.
Les adultes atteints de maladies chroniques ou ayant des incapacités doivent également participer à des activités de renforcement musculaire d’intensité modérée ou supérieure, impliquant tous les principaux groupes musculaires, deux fois par semaine ou plus, car elles offrent des avantages supplémentaires pour la santé.
Lorsque les adultes souffrant de maladies chroniques ou d’handicapés ne sont pas en mesure de respecter les directives clés ci-dessus, ils doivent pratiquer une activité physique régulière en fonction de leurs capacités et éviter l’inactivité physique.
Les adultes souffrant de maladies chroniques ou de symptômes devraient être pris en charge par un fournisseur de soins de santé. Les personnes atteintes de maladies chroniques peuvent consulter un professionnel de la santé ou un spécialiste de l’activité physique pour connaître les types et les quantités d’activité appropriés à leurs capacités et à leurs maladies chroniques.

Activité physique sécuritaire

Pour faire de l’activité physique en toute sécurité et réduire les risques de blessures et d’autres effets indésirables, les personnes doivent:

Comprenez les risques, mais assurez-vous que l’activité physique peut être sans danger pour presque tout le monde.
Choisissez des types d’activité physique adaptés à votre niveau de forme physique actuel et à vos objectifs de santé, car certaines activités sont plus sûres que d’autres.
Augmentez progressivement l’activité physique pour atteindre les directives clés ou les objectifs de santé. Les personnes inactives devraient «commencer lentement et lentement» en commençant par des activités moins intenses et en augmentant progressivement la fréquence et la durée des activités.
Protégez-vous en utilisant un équipement et des équipements sportifs appropriés, en choisissant des environnements sûrs, en respectant les règles et les politiques et en prenant des décisions judicieuses concernant le moment, le lieu et les conditions d’activité.
Être pris en charge par un fournisseur de soins de santé s’ils souffrent d’affections chroniques ou de symptômes. Les personnes atteintes de maladies et de symptômes chroniques peuvent consulter un professionnel de la santé ou un spécialiste de l’activité physique pour connaître les types et les quantités d’activité appropriés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here