Comme vous le saviez la présence d’un syndic de copropriété est obligatoire dans toute copropriété. Le syndic de copropriété peut être un syndic professionnel ou bien un syndic bénévole.

Comment installer un syndic bénévole ?

La fondation d’un syndic bénévole ce fait par l’élection en assemblée générale d’un des copropriétaires comme syndic de l’immeuble. Les étapes suivantes consistent à récupérer les documents (procès-verbaux d’assemblée générale, règlement de copropriété. grand livre…) auprès du précédent de syndic.

La rémunération du syndic bénévole

Contrairement à ce que son appellation laisse entendre, le syndic bénévole peut parfaitement percevoir une contrepartie financière pour sa mission. Bien évidement, la rémunération du syndic bénévole est pour autant bien inférieure à la rémunération que perçoit un syndic de copropriété professionnel.

Comment fonctionne le syndic de copropriété bénévole?

Le syndic de copropriété bénévole, qui est majoritairement choisi pour de petites copropriétés est désigné par  (l’assemblée générale) des copropriétaires et élue à la majorité absolue. Son mandat est ensuite renouvelé année par année, mais il ne peut pas être automatique. Un vote en AG doit en effet avoir lieu, et ce avant la date d’échéance du contrat. Le syndic bénévole a les mêmes obligations légales qu’un syndic de copropriété professionnel.

 Si le syndic bénévole n’est pas obligé de justifier d’une carte professionnelle ou d’une expérience particulière, la loi exige que la personne en question soit copropriétaire d’au moins un lot (ou d’une fraction de lot) au sein de la copropriété pour pouvoir en assurer la gestion.

Quelles sont les fonctions du syndic bénévole ?

Le syndic de copropriété bénévole doit s’acquitter des mêmes missions que le syndic professionnel. il doit gérer convenablement  la partie administrative (préparation de l’ordre du jour des AG, convocation une fois par an minimum, mise à jour de la liste des copropriétaires et du carnet d’entretien de l’immeuble, conservation des archives etc…), la partie financière et comptabilité (tenue du compte bancaire séparé, élaboration du budget prévisionnel, recouvrement des charges,…) et pour finir, la partie entretien et exécution (bonne exécution du règlement de copropriété, , réalisation des réparations courantes, gestion du personnel de l’immeuble …)

C’est quoi L’intérêt de recourir à un syndic bénévole ? 

Recourir à un syndic bénévole, présente un intérêt principalement économique pour la copropriété. Les copropriétaires vont s’affranchir du coût que représentent les honoraires du syndic professionnel. Les coûts de gestion de la copropriété s’en trouvent donc amoindris.

 La démission du syndic bénévole

Le copropriétaire désigné comme syndic bénévole peut être amené à démissionner au cours de son mandat. La démission du syndic bénévole peut tenir aussi bien à des raisons factuelles (déménagement du syndic bénévole) qu’à des raisons relationnelles (mésentente avec les autres copropriétaires).

Les inconvénients d’un syndic bénévole:

-absence de formation obligatoire ou bien l’absence d’assurance professionnelle.

 – Le respect de certaines restrictions du règlement de copropriété.

– Le paiement de travaux qui ne vous concernent pas directement ;

– Il faut  veiller à choisir une personne qui dispose de connaissances solides dans le domaine de la copropriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *