C’est la question la plus souvent posée pendant la location d’un logement ! Si vous êtes un locataire et vous avez des soucis au niveau de la plomberie, il est nécessaire, dans ce cas, de faire appel à un plombier ou de remplacer vous-même les équipements défectueux.

Si vous vous interrogez sur qui doit payer la facture, vous trouvez les bonnes réponses ci-dessous !

Problème de plomberie, que faire ?

Le robinet de votre lavabo fuit, la chasse d’eau continue à s’écouler et vous semble défectueuse ? Ne paniquez pas, les problèmes de plomberie sont très fréquents ! En tant que locataire de votre maison, vous devez réagir au plus vite pour éviter les risques d’un dégât des eaux.

Mais il faut savoir que certains de ces travaux sont à la charge du propriétaire tandis que d’autres vous incombent. Si vous êtes en situation d’urgence, informez votre propriétaire du problème. Ce dernier peut vous envoyer un plombier de sa connaissance pratiquant des prix qui lui conviennent.

Si vous avez choisi de faire appel à un plombier Paris 3 sans son accord vous risquez de payer toute intervention effectuée. Si vous n’arrivez pas à joindre le propriétaire de votre maison vous devrez lui envoyer une lettre recommandée avec avis de réception précisant l’urgence et le délai d’intervention.

Quelles sont les obligations du locataire ?

Selon la loi, les travaux de plomberie ne sont pas à la charge du propriétaire. En tant que locataire, vous devez prendre en charge les petites réparations et l’entretien régulier des équipements mis à votre disposition (robinet, siphon, chasse d’eau…) ainsi que de la chaudière une fois par an. Vous êtes amené également à remplacer les joints défectueux et changer les vis. Si un problème survient suite à une mauvaise utilisation ou une détérioration ou une négligence de votre part (par exemple tuyauterie bouché, fuite provoquée par des travaux…) les frais des réparations sont aussi à votre charge.

Quelles sont les obligations du propriétaire ?

D’après la loi, le propriétaire est amené à payer les frais des réparations effectuées par le plombier et qui sont dues à un problème de vétusté, d’usure des installations dont l’origine d’un sinistre n’est pas un mauvais entretien ou utilisation de la part du locataire (par exemple remplacement d’un chauffe-eau défaillant). Si le problème existait avant la signature du contrat de location mais le locataire l’avait découvert après l’emménagement, les frais réparations sont à la charge du propriétaire.

Par exemple si un sinistre survient à cause d’un défaut de construction ou encore dans un cas de force majeure comme une catastrophe naturelle (inondation, tremblement de terre), c’est à votre propriétaire de payer l’intervention du plombier ville d’avray.

En cas de conflit, que faire ?

Au moment de payer la facture, des conflits peuvent avoir lieu entre le locataire et le propriétaire notamment lors des problèmes de plomberie. L’entente à l’amiable est la meilleure solution pour que les relations ne se dégradent pas.

Si le propriétaire estime que les réparations vous incombent en tant que locataire, il peut retenir une partie ou tout le dépôt de garantie mais à condition de vous présenter des justificatifs. Dans le cas où le montant des réparations est plus supérieur, il peut aller en justice pour réclamer la différence ou voire même demander des dommages si l’absence de travaux a entraîné des dégradations supplémentaires.

En cas d’un conflit, vous devez continuer à payer le loyer en tant que locataire. Si vous arrêtez de le faire, vous pourrez vous mettre vous-même en infraction. Il vaut mieux avoir une idée sur les procédures légales afin d’éviter tout problème.

One thought on “Qui doit payer l’intervention d’un plombier ?

Comments are closed.